24h du Mans Moto : la METISS conçue et sponsorisée par SolidWorks arrive en 1ère place de la catégorie Open
  • Topic:
    • SOLIDWORKS
  • Domains:
    • Mise en plan
    • Modélisation volumique
    • Annotation
    • Modélisation surfacique
    • Assemblages
    • Cotation
    • Nomenclature et Tables
    • Interfaces
    • Normes
    • Routing
    • Bilbiothèques
    • Animations et rendus
    • Autres applications

Le 20 avril 2015 par

La JBB Team a validé sa nouvelle moto conçue sous SolidWorks aux 24h du Mans Moto le week-end dernier. Chevauchée par Cyril Huvier, la METISS décroche la 18ème place du classement et la 1ère place dans sa catégorie Open.

Une moto protoype conçue et sponsorisée par SolidWorks

Il y a quelques semaines, @flegendre nous faisait découvrir la moto METISS : un bijou mécanique fabriqué par la JBB Team et sponsorisé par SolidWorks. En effet, de nombreuses pièces de cette moto ont été conçues avec SolidWorks : accéder à l'article.


18ème place au classement et 1ère place en catégorie Open et une grosse frayeur pour le pilote

La METISS a finalement décroché une honorable 18ème place aux 24H du Mans, et une 1ère place dans sa catégorie Open ! Après la course, le pilote Cyril Huvier a confié qu'il s'était fait une belle frayeur pendant la course : il s'est retrouvé sans frein après 17 heures de course, à cause d'une durite desserrée. 

Dans le virage du raccordement, je me suis retrouvé sans frein", a-t-il raconté, encore sous le choc. "Heureusement que c'est le virage le plus lent du circuit. J'ai terminé dans le gravier sans tomber", a poursuivi le pilote. Source

Plus de peur que de mal ! Stéphane Meunier, membre Lynkoa et de la team JBB, est très satisfait de cette première course : "Notre moto est finalement bien née. 5 mois pour construire 2 machines dans une structure associative ce n'est pas mal ! Nos motos terminées juste avant la course, les réglages ont été effectués pendant les séances de qualification. Les pilotes devaient également reprendre leurs marques après des mois sans roulage piste. Au fur et à mesure, tout est rentré dans l'ordre et les chronos de course ont été proches de ceux des qualifications. La concurrence étaient rude avec les équipes professionnelles, les pilotes rapides étaient plus nombreux que d'habitude. Mais cette 1ère course valide notre nouvelle moto et nous espérons progresser au Bol d'or en septembre."

 

Félicitations à toute l'équipe pour le travail accompli ! Et Merci encore Stéphane pour vos réponses [sur le précédent article] aux questions des membres de Lynkoa qui sont très intéressés par le sujet.

Avez-vous suivi les 24h du Mans ce we ?

 

Partager

Envoyer cette page

7 commentaires pour 24h du Mans Moto : la METISS conçue et sponsorisée par SolidWorks arrive en 1ère place de la catégorie Open

par mad max | 4930 point(s)

félicitations pour ce résultat!

par Stéphane MEUNIER | 255 point(s)

Suzuka ?
Pour cela il faudra lancer une grande souscription et que tous les membres de l'équipe changent de métier !
Hélas, non. Nous n'irons pas au Japon.
Le déplacement dans le sud de la France pour le Bol d'Or nous pose déjà de gros problèmes d'organisation et de budget.
Notre équipe est sérieuse et construit une moto de grande qualité mais nous sommes tous amateurs. Personne n'est rémunéré.
La Metiss qui vient de participer au Mans a été construite à partir d'une Suzuki GSXR 1000 d'occasion de 2013.

Ces images vous donneront un aperçu de nos moyens par rapport aux "Top teams" !
http://technomoto.blogspot.fr/2015/04/18eme-place-pour-la-metiss-au-mans...

par flegendre | 28693 point(s)

Vous faites les 8H de SUZUKA?

par Stéphane MEUNIER | 255 point(s)

Une autre information :
Les pilotes sont au nombre de 4. Mais 3 seulement font la course.
Les 3 titulaires sont :
Emmanuel CHERON, Cyril HUVIER, Christophe MICHEL.
Le pilote de réserve est Fabrice HOLUB.

par Stéphane MEUNIER | 255 point(s)

Petite précision sur la frayeur de Cyril :
la durit du frein avant passe dans un petit anneau en métal le long du bras latéral porte-roue. Cet anneau a cédé (la 1ère fois en 10 ans). La durit s'est usée en frottant sur le pneu. Une fuite est apparue, réduisant fortement la pression dans le circuit. Cyril a pu rentrer sans chuter et les mécaniciens ont rapidement changé la durit et renforcé sa fixation.
Heureusement, ce n'était pas une rupture totale.

par Stéphane MEUNIER | 255 point(s)

Merci Clémentine !
Vous avez parfaitement mis en valeur le travail de notre équipe.
Merci à vous tous qui nous suivez et nous soutenez.

par remrem | 24234 point(s)

Merci Clémentine !
Ce sujet est bien sympas après l'article de @flegendre.
Et puis félicitations à ses passionnés...